présentation

     

          Le dojo d’Agonac  a été créé en septembre 2001. Depuis octobre 2011, un cours de Daruma Taïso (gymnastique chinoise) est mis en place tous les lundis soir. Cette « gymnastique du Guerrier » permet une bonne gestion du corps et des énergies et ouvre les portes de l’art Martial traditionnel à tous.

 

          Les cours  sont sous la responsabilité technique de Sensei  Marie-Line DELIGNY.

          En 2011 lors de sa venue à Périgueux  Sensei  S. NAITO « Kancho » de la SHO YU KAI JAPON lui a remis le titre de « Shihan ». Marie-line Deligny pratique les Art Martiaux depuis 34 ans. Elle commence par  l’AIKI-JITSU dans le dojo de Gérard et Christian MOINARD à Valeuil (24). En 1984, elle découvre le Système Shorei-Kan, et devient en 1985 l’assistante directe de Sensei Willy  FRUCHOUT . Elle assiste Sensei Willy et Marion FRUCHOUT lors de stages  départementaux, nationaux et dans les divers déplacements et voyages pour le développement du Shorei-kan par le biais de YUBUKAN INTERNATIONAL, en France métropolitaine, Outre-mer (Réunion, Mayotte…), Japon, Espagne. Depuis 2011 elle est responsable du développement et de la formation des Instructeurs dans l’Océan Indien. Elle enseigne également au Humbu Dojo de Périgueux le Karaté et le Kobudo (maniement des armes traditionnelles d’Okinawa).

 

 

 

          Le style de Karaté enseigné est le Goju ryu d’Okinawa.Grâce au système SHOREI-KAN créé par Sensei S. TOGUCHI (élève direct de Sensei  C. MIYAGI, créateur du GoJu Ryu) les pratiquants reçoivent un enseignement complet et de haut niveau.

          Le Karaté compétitif que nous voyons aujourd’hui dans les médias ne représente que 10 % de l’art martial.  Le système Shorei-Kan enseigne l’art Martial originel et complet. Sensei Toguchi  et  de nombreux Sensei (professeurs) de notre Ecole ont participé dans le passé et aujourd’hui au maintien de ces techniques originelles et à leur redistribution dans un enseignement martial complet. De nombreux exercices très anciens ont été maintenu dans notre enseignement, ils permettent d’acquérir la force et la souplesse du corps et de l’esprit, une philosophie de vie et un respect d’autrui, un esprit pacifique tout en restant éveillé afin de devenir un bon combattant si cela est nécessaire !

          C’est-à-dire que l’art Martial n’est pas seulement « technique et physique » c’est aussi un travail permanent sur soi, sur le regard vers les autres. Ouvrir son esprit et partager. Le « faire ensemble » est un des piliers de notre Ecole, car même si nous travaillons pour  perfectionner nos techniques, notre physique, notre santé, notre esprit, notre cœur…. Nous ne pouvons progresser qu’avec les autres, nos partenaires sont les éléments essentiels à notre bon esprit, le regard de l’autre et vers l’autre est incontournable… il reflète ce que nous sommes et ce que nous devons devenir pour pouvoir vivre ensemble en bonne harmonie.

          Le système d’enseignement Shorei-Kan  donne à tous, sans distinction de sexe ou d’âge, la possibilité de pratiquer l’art martial traditionnel. Le karaté d’Okinawa est issu du sud de la Chine. Il offre une possibilité de formé son corps et son esprit dans un environnement non hostile.

          L’enseignement comprend le taiso (gymnastique martiale, Do-in…) Kigu (renforcement musculaire, avec outils traditionnels d’Okinawa) les techniques de poings et de pieds spécifiques au karaté d’Okinawa, l’approche du combat se fait progressivement avec des applications spécifiques, l’étude des katas (éducatifs et anciens), leurs bunkai (applications des katas),  kumité (exercices à 2), Jitsu (applications diverses au combat : debout, au sol, projections, blocages d’articulations..), travail respiratoire (kokyu, tanden …) Chicong…

          Les enfants reçoivent une éducation traditionnelle (karaté sur des musiques anciennes d’Okinawa, maniement du bâton…), respect, courtoisie et bonnes manières sont enseignés au même titre que la technique. Les enfants ne font pas de combat, ils pratiquent une gymnastique martiale (Taiso), des techniques de défense et de contre –attaque(poings et pieds), le kata, les bunkai et kiso kumité(applications à 2 codifiées ), Ils apprennent a travaillé dans un bon esprit de partage et non de compétition.